Passer au contenu principal

Test des propriétés de traction du tissu ISO 13934 : Guide complet

L'essai des propriétés de traction des tissus de l'ISO 13934 est divisé en deux parties : détermination de la force maximale et de l'allongement à la force maximale en utilisant la méthode de la bande et détermination de la force maximale en utilisant la méthode du grappin, le guide le plus complet de cette norme sera donné ici.

 ISO 13934-1 Textile – Propriétés de traction des tissus – Partie 1 :

Détermination de la force maximale et de l'allongement à la force maximale par la méthode de la bande

Portée, principes, termes et définition

L'ISO 13934-1 utilise la méthode de la bande pour tester la force maximale et l'allongement à la force maximale du tissu, à l'aide d'un testeur à taux d'extension constant (CRE), des échantillons de tissu de dimensions spécifiées sont étirés à un taux d'allongement constant jusqu'à rupture. Enregistrez la force maximale et l'allongement à la force maximale et, si nécessaire, enregistrez la force à la rupture et l'allongement à la rupture, y compris les essais à l'état d'équilibre et humide dans une atmosphère standard pour les essais.

Cette norme s'applique aux tissus tissés, y compris les tissus tissés élastiques, mais également aux tissus produits par d'autres technologies, généralement non applicables aux géotextiles, aux non-tissés, aux tissus enduits, aux tissus en fibres de verre et aux tissus métalliques plats en fibre de carbone et en polyoléfine.

1 Testeur à taux d'extension constant : Pendant tout l'essai, une extrémité de la pince tenant l'échantillon est fixe, et l'autre extrémité se déplace à une vitesse constante de sorte que l'allongement de l'échantillon est proportionnel au temps.
2 Test de bande : test de traction dans lequel toute la largeur de l'éprouvette est saisie dans les mâchoires de la machine d'essai.
3 longueur de jauge : la distance entre les deux points de serrage effectifs du dispositif d'essai. Serrez le papier blanc avec du papier copie pour produire un motif de serrage sur le papier, afin de vérifier le point/ligne de serrage efficace des mâchoires.
4 Longueur initiale : La longueur de l'éprouvette entre deux points de serrage effectifs sur le dispositif d'essai sous la prétension spécifiée.
5 Prétension : Force appliquée à l'éprouvette avant l'essai, la prétension est utilisée pour déterminer la longueur initiale de l'éprouvette.
6 Force maximale : La force maximale enregistrée lorsque l'éprouvette est arrachée pendant l'essai de traction dans les conditions spécifiées, c'est-à-dire la résistance à la rupture.
7 Force à la rupture : force enregistrée au point de rupture d'une éprouvette lors d'un essai de traction.
8 Extension : augmentation de la longueur d'une éprouvette produite par une force.
9 Allongement : rapport de l'allongement d'une éprouvette à sa longueur initiale.
10 Allongement à la force maximale : allongement d'une éprouvette produit par la force maximale.
11 Allongement à la rupture : allongement d'une éprouvette correspondant à l'effort à la rupture.

5 ~ 11 comme indiqué dans la figure ci-dessous

courbe force-allongement

Exigences de l'appareil d'essai et de l'environnement d'essai

1 Machine de test à taux d'extension constant

Il devrait avoir un dispositif pour indiquer ou enregistrer la force appliquée à l'échantillon et l'allongement correspondant de l'échantillon, et la précision de l'instrument devrait être conforme aux exigences de niveau 1 de l'ISO 7500. En tout point dans la plage complète de l'instrument, l'erreur d'indication ou d'enregistrement de la force maximale ne doit pas dépasser ±1%, et l'erreur d'indication ou d'enregistrement de la longueur des mâchoires ne doit pas dépasser ±1mm, si le testeur de traction de précision de niveau 2 dans ISO 7500 est utilisé, cela doit être indiqué dans le rapport d'essai.

Si un circuit d'acquisition de données et un logiciel sont utilisés pour obtenir les données de force et d'allongement, la fréquence d'acquisition des données ne doit pas être inférieure à 8 fois/s. L'instrument doit pouvoir régler la vitesse de traction de 20 mm/min et 100 mm/min avec une précision de ± 10 %. L'instrument doit être capable de régler la longueur de jauge de 100 mm et 200 mm avec une précision de ± 1 mm.

Le point central des deux mâchoires doit être dans l'axe de tension, la ligne de mâchoire avant de la pince doit être perpendiculaire à la ligne de tension, la surface de serrage doit être dans le même plan, la surface de la mâchoire doit être capable de maintenir l'échantillon sans le faire glisser, ne pas cisailler ou endommager l'échantillon. La surface de la mâchoire doit être plate et lisse, lors de l'utilisation de mâchoires plates, les échantillons produisent un glissement de l'échantillon, il peut utiliser des mâchoires à surface ondulée ou à surface rainurée, peut également être attaché à la surface plate ou ondulée d'autres matériaux auxiliaires (y compris le papier, le cuir, le plastique, ou caoutchouc) pour améliorer la force de serrage de l'échantillon, la largeur de la surface de la mâchoire d'au moins 60 mm, et pas moins que la largeur de l'échantillon.

2 Appareillage pour couper les éprouvettes et les effilocher pour obtenir la largeur requise. Appareil, dans lequel les éprouvettes peuvent être immergées dans l'eau avant l'essai humide. Eau de grade 3, conforme à la norme ISO 3696 pour le mouillage des éprouvettes, et agent mouillant non ionique.

3 Atmosphère pour le conditionnement et les tests

L'atmosphère pour le préconditionnement, le conditionnement et les essais doit être telle que spécifiée dans l'ISO 139. La température de (20±2)℃, l'humidité de (65±4)%, il est recommandé que l'échantillon à l'état détendu au moins 24H conditionnement, pour le test d'état humide, il ne nécessite pas de préconditionnement et de conditionnement.

Échantillonnage et préparation des échantillons

1 Échantillonnage

Coupez au hasard une largeur totale d'au moins 1 m de chaque pile du lot comme échantillon de laboratoire. Assurez-vous que l'échantillon est exempt de plis et de défauts évidents.

2 Préparation des échantillons

Coupez un groupe d'échantillons de chaque échantillon dans le sens de la chaîne et de la trame respectivement, chaque groupe doit inclure au moins 5 échantillons, s'il y a une exigence de précision plus élevée, le nombre d'échantillons doit être augmenté. Les spécimens doivent être représentatifs, en évitant les plis et les plis à au moins 150 mm du bord du tissu. Le groupe d'échantillons de chaîne ne doit pas être échantillonné sur le même fil de chaîne et le groupe d'échantillons de trame ne doit pas être échantillonné sur le même fil de trame.

La largeur effective de chaque échantillon doit être de (50 ± 0.5) mm, sa longueur doit pouvoir atteindre la longueur de jauge de 200 mm, si l'allongement à la force maximale de l'échantillon est supérieur à 75%, la longueur de jauge peut être de 100 mm. Selon l'accord pertinent, le spécimen peut également être utilisé dans d'autres largeurs, mais doit être indiqué dans le rapport d'expérimentation.

Le sens de la longueur de l'échantillon doit être parallèle au sens de la chaîne ou de la trame du tissu, et sa largeur doit être déterminée en fonction de la largeur avec les franges. Un nombre approximativement égal de fils est retiré des deux côtés de l'échantillon le long de la longueur jusqu'à ce que la largeur effective de l'échantillon soit de (50 ± 0.5) mm. Lors de l'essai, la largeur de la toile de jute doit être telle que le fil ne sorte pas des franges.

Pour le tissu général, les franges sont d'environ 5 mm ou une largeur de 15 fils est plus appropriée; pour le tissu tissé plus serré, des franges plus étroites peuvent être, pour le tissu tissé plus lâche, les franges sont d'environ 10 mm.

Pour les tissus ne contenant que quelques fils par centimètre, la largeur de l'échantillon doit être aussi proche que possible de la largeur spécifiée dans l'échantillon après effilochage. Comptez le nombre de fils dans toute la largeur de l'échantillon, si ≥20, le nombre de fils dans l'échantillon doit être le même après effilochage ; si <20, l'échantillon doit contenir au moins 20 fils. Si la largeur de l'échantillon n'est pas (50 ± 0.5) mm, la largeur de l'échantillon et le nombre de fils doivent être indiqués dans le rapport d'échantillon.

Pour le tissu qui ne peut pas être effiloché, l'éprouvette doit être cisaillée parallèlement sur une largeur de 50mm le long du tissu longitudinalement ou transversalement. Certains ne se déchirent que pour déterminer la direction du fil du tissu tissé, ses spécimens ne doivent pas être utilisés pour la méthode de cisaillement pour obtenir la largeur requise.

3 Préparation de l'échantillon humide

Si la force maximale du tissu humide doit être mesurée en même temps, la longueur de l'éprouvette coupée doit être au moins deux fois plus longue que celle de l'éprouvette de force maximale sèche. Numérotez les deux extrémités de chaque éprouvette, effilochez-les à la largeur spécifiée et coupez-les en deux morceaux dans le sens transversal, l'un pour déterminer la force maximale à sec et l'autre pour déterminer la force maximale à l'état humide.

Assurez-vous que le sens de la longueur de chaque paire d'échantillons contient le même fil. D'après l'expérience, on estime que le retrait du tissu après trempage, la longueur de l'éprouvette pour déterminer la force maximale humide doit être plus longue que celle de l'éprouvette pour déterminer la force maximale sèche. Les échantillons d'essai de mouillage doivent être placés à la température (20 ± 2) ℃ de l'eau tertiaire mouillant plus de 1 H selon ISO 3696, il peut également être utilisé par litre ne contenant pas plus de 1 g de solution aqueuse d'agent mouillant non ionique au lieu d'eau tertiaire . Pour les tests dans les zones tropicales, la température peut être réglée conformément à la norme ISO 139.

Procédure de test

1 Réglez la longueur de jauge

Pour les tissus avec un allongement ≤75% à la force maximale, la longueur de jauge est de (200±1)mm. pour les tissus avec un allongement > 75 % à la force maximale, la longueur de jauge est de (100 ± 1) mm.

2 Taux d'extension ou d'allongement

Réglez le taux d'extension ou d'allongement du testeur de traction en fonction de l'allongement à la force maximale du tissu dans le tableau ci-dessous.

longueur de jauge (mm) Allongement à la force maximale du tissu (%) Taux d'

allongement(%/min)

Taux d'

rallonge (mm/min)

200 <8 10 20
200 Entre 8 et 75 50 100
100 > 75 100 100

3 Spécimen monté

L'éprouvette peut être montée en précontrainte ou en « slack monté », c'est-à-dire suspendue librement sous sa propre masse. En utilisant le jeu monté, une extrémité de l'échantillon est serrée au centre de la mâchoire supérieure, et l'autre extrémité est drapée à plat dans la mâchoire inférieure par sa propre masse et parallèle à la direction de la force de traction pour s'assurer que la ligne centrale de tension passe par le milieu de la mâchoire, tout en fermant la mâchoire inférieure.

La longueur initiale de l'allongement à la force maximale est la somme de la longueur de référence et de l'allongement de l'éprouvette jusqu'à la précontrainte spécifiée. L'allongement de l'éprouvette est mesuré à partir du point de la courbe force-allongement qui correspond à l'effort de précontrainte. Si un appareil électronique est utilisé pour enregistrer l'allongement, assurez-vous que la longueur initiale correcte est utilisée pour le calcul de l'allongement.

Monté avec prétension, appliquer la prétension appropriée. Tissu élastique utilisant 0.5N; tissu non élastique, selon la masse surfacique de l'éprouvette en utilisant la prétension requise.

masse par unité de surface prétention
200g/m2 2N
200g/m2 à 500g / m2 5N
500g/m2 10N

4 Fonctionnement du testeur Tessile

Démarrez le testeur de traction de sorte que la pince mobile se déplace et étire l'échantillon jusqu'à ce qu'il se rompe. Enregistrez la force maximale, l'extension à la force maximale ou l'allongement à la force maximale et, si nécessaire, enregistrez la force à la rupture, l'extension à la rupture et l'allongement à la rupture. Testez au moins 5 éprouvettes dans chaque direction, notez l'extension ou l'allongement au moins près.

Pour allongement <8% 0.4 mm ou 0.2%
Pour allongement 8% à <75% 1 mm ou 0.5%
Pour allongement > 75 % 2 mm ou 1%

Si le glissement de l'échantillon le long de la ligne de la mâchoire est asymétrique ou le glissement est supérieur à 2 mm, jetez le résultat du test.

5 Essai sur éprouvette humide

Retirer l'échantillon de la solution aqueuse, le placer sur du papier absorbant pour absorber l'excès d'eau et le tester immédiatement selon la procédure d'essai ci-dessus. Pour les éprouvettes humides, appliquer la moitié de la précontrainte spécifiée dans les éprouvettes sèches.

6 Calcul et expression des résultats

Calculer la moyenne arithmétique de la force maximale et, si nécessaire, la moyenne arithmétique de la force à la rupture, en newtons, pour chaque direction testée. Le résultat du calcul est modifié comme suit.

100N au plus proche 1N
100N à <1000N au plus proche 10N
≥1000N au plus proche 100N

Calculez la valeur moyenne de l'allongement à la force maximale dans les directions chaîne et trame respectivement, et si nécessaire, calculez la valeur moyenne de l'allongement à la rupture, et les résultats du calcul sont modifiés comme suit.

0.2 % pour les allongements < 8%
0.5 % pour les allongements 8% à <75%
1% pour les allongements > 75%

Si nécessaire, calculez le coefficient de variation à 0.1 % près et les limites de confiance à 95 % des propriétés pertinentes testées, arrondies à la même précision que les valeurs moyennes.

 ISO 13934-2 Textile – Propriétés de traction des tissus – Partie 2 :

Détermination de la force maximale à l'aide de la méthode du grappin

Portée, principes, termes et définition

L'essai de la méthode Grab est un essai de traction dans lequel la partie centrale de la direction de la largeur de l'éprouvette est maintenue par une pince. Le domaine d'application, l'appareil d'essai, la longueur de jauge, la force maximale sont les mêmes que la méthode de bande ISO 13934-1.

Appareillage et atmosphère pour le conditionnement et les essais

Le testeur à taux d'extension constant a les mêmes exigences de précision que la méthode de bande ISO 13934-1, mais les exigences des paramètres de l'équipement sont différentes, la vitesse d'extension est de 50 mm/min (précision ± 10 %), la longueur de la jauge est de 100 mm ou 75 mm (précision ± 1 mm).

Les exigences du dispositif de serrage sont les mêmes que celles de la méthode de bande ISO 13934-1, mais les exigences de taille du dispositif de serrage sont différentes. La taille est (25±1) mm * (25±1) mm.

Appareil pour couper les éprouvettes et les effilocher pour obtenir la largeur requise. Appareil, dans lequel les éprouvettes peuvent être immergées dans l'eau avant l'essai humide. Eau de grade 3, conforme à la norme ISO 3696 pour le mouillage des éprouvettes, et agent mouillant non ionique.

L'atmosphère pour le préconditionnement, le conditionnement et les essais doit être telle que spécifiée dans l'ISO 139. La température de (20±2)℃, l'humidité de (65±4)%, il est recommandé que l'échantillon à l'état détendu au moins 24H de conditionnement, pour le test d'état humide, il ne nécessite pas de préconditionnement et de conditionnement.

Échantillonnage et préparation des échantillons

1 Échantillonnage

Coupez au hasard une largeur totale d'au moins 1 m de chaque pile du lot comme échantillon de laboratoire. Assurez-vous que l'échantillon est exempt de plis et de défauts évidents.

2 Préparation des échantillons

Coupez un groupe d'échantillons de chaque échantillon dans le sens de la chaîne et de la trame respectivement, chaque groupe doit inclure au moins 5 échantillons, s'il y a une exigence de précision plus élevée, le nombre d'échantillons doit être augmenté. Les spécimens doivent être représentatifs, en évitant les plis et les plis à au moins 150 mm du bord du tissu. Le groupe d'échantillons de chaîne ne doit pas être échantillonné sur le même fil de chaîne et le groupe d'échantillons de trame ne doit pas être échantillonné sur le même fil de trame.

La largeur effective de chaque échantillon doit être de (100 ± 2) mm, sa longueur doit pouvoir correspondre à la longueur de référence de 100 mm. Une ligne de repère est tracée sur chaque échantillon le long du fil parallèlement à la longueur de l'échantillon, qui est à 38 mm du côté long de l'échantillon et s'étend sur toute la longueur de l'échantillon.

Procédure de test

1 Réglez la longueur de jauge du testeur de traction sur 100 mm ou la longueur de jauge peut être de 75 mm comme convenu par les parties concernées avec une précision de ± 1 mm.

2 Réglez la vitesse d'extension du testeur de traction sur 50 mm/min.

3 Serrez l'échantillon. Assurez-vous que la ligne médiane longitudinale de l'échantillon passe par la ligne médiane de la pince et est perpendiculaire à la ligne de la mâchoire, de sorte que la ligne de repère sur l'échantillon soit alignée avec un côté de la pince. Après serrage de la mâchoire supérieure, l'autre extrémité est drapée à plat dans la mâchoire inférieure par sa propre masse et referme la pince inférieure.

4 Démarrez le testeur de traction, étirer l'éprouvette jusqu'à la rupture, enregistrer la force maximale, dans chaque direction au moins 5 éprouvettes.

Test d'échantillon humide : Retirez l'échantillon de la solution aqueuse, placez-le sur du papier absorbant pour absorber l'excès d'eau et testez-le immédiatement selon la procédure d'essai ci-dessus.

Les résultats des calculs sont modifiés de la même manière que l'ISO 13934-1.

Ce qui précède est un guide complet de la norme de test ISO 13934, j'espère qu'il pourra vous aider.

 

 

Ce poste 0 Publier les commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.

Retour au sommet
Ouvrir le chat