Passer au contenu principal

Composition des fibres textiles – Étiquetage et identification

Dans le commerce international des textiles, il existe des réglementations claires sur l'étiquetage et l'identification de la composition des fibres, afin de réduire et d'éviter les pertes dues aux spécifications d'étiquetage, il est nécessaire de faire attention à l'étiquetage de la composition des textiles. Cet article détaille les règles d'étiquetage et d'identification des compositions textiles.

Loi sur l'identification de l'étiquetage des produits en fibres textiles

 Le règlements pour la réglementation sur l'étiquetage des textiles de Marché américain

Sur le marché américain, il existe principalement « The Textile Products Identification Act 15 USC § 70 », « 16C.FR part303 Rules and Regulations Under the Textile Fiber Products », « The Wool Products Labeling Act of 15U.SC § 68 » et « 16C.FR part300 Rules and Regulations Under the Wool Products Labeling Act », qui contiennent des dispositions plus spécifiques exigeant que la plupart des textiles et des produits en laine vendus aux États-Unis soient étiquetés.

1 Portée

Les quatre réglementations ci-dessus sur l'étiquetage des textiles s'appliquent à toutes les fibres, fils, tissus, vêtements, rideaux et tentures et autres textiles ménagers sur le marché américain, ainsi qu'à chaque produit ou partie de produit contenant de la laine ou de la laine recyclée.

2 Réquiréements de l'étiquetage

2.1 L'étiquette doit être apposée sur chaque produit textile, lorsque requis, de manière appropriée sur l'emballage. L'étiquette doit être accrocheuse, l'étiquetage du nom de la fibre et du contenu de la police doit être de la même taille, et dans l'emballage, le transport, les ventes au consommateur final tout au long du processus, l'étiquette doit être solide et durable, doit ne pas tomber, flou, défectueux, indisponible ou discret, etc.

2.2 Pour les produits à col, l'étiquette est généralement apposée sur la partie médiane du col, ou à un endroit entre la couture de l'épaule et le centre de l'intérieur du col. Le pays d'origine doit toujours figurer au recto de l'étiquette, d'autres informations peuvent figurer au recto ou au verso de l'étiquette, mais doivent être faciles à voir.

2.3 La conception de l'étiquette, les illustrations ne doivent pas être encombrées et mélangées, l'impression ou les graphiques ne doivent pas être flous.

2.4 Fibres non utilisées dans les produits textiles, l'étiquette ne doit pas apparaître de mots liés, de mots innovants, de symboles ou de noms similaires à l'orthographe, la prononciation ou le nom de la fibre, les noms implicites et les noms associés aux animaux à fourrure pour des raisons traditionnelles.

2.5 Tous les textes d'information doivent être en anglais, et si d'autres langues doivent être utilisées, elles doivent être marquées avec la langue anglaise. Les abréviations, les marques idem et les astérisques sont interdits pour la description de la composition des fibres.

2.6 Des descriptions correctes et vraies des fibres peuvent être utilisées en conjonction avec des noms communs, tels que « 100 % corval », « 100 % coton peigné », « 100 % nylon 66 », etc.

2.7 Les marques de fibre peuvent être utilisées sur l'étiquette et utilisées en conjonction avec le nom usuel de la fibre, mais la teneur complète en fibres doit apparaître avant le nom usuel, la taille de la police et la clarté doivent être uniformes, comme « 80 % coton, 20 % lycra spandex” et ainsi de suite.

3 Identification par étiquette des différents types de fibres

3.1 Utilisez « Tous » ou « 100 % »

Si les produits en fibres textiles sont entièrement constitués de fibres, vous pouvez utiliser « tout » ou « 100 % » pour l'étiquetage, par exemple « 100 % coton », « tout viscose ». S'il ne contient pas plus de 5% de fibres décoratives, vous pouvez utiliser « hors ornementation » ou des mots de sens similaire, le contenu des fibres décoratives ne peut pas être marqué, tels que « toute laine, à l'exclusion de l'ornementation », « 100 % laine, à l'exclusion de l'ornementation ».

3.2 L'utilisation de « Vierge » ou « Nouveau

Les termes « vierge » ou « nouveau » ne peuvent pas être utilisés lorsque le produit textile ou une partie du produit n'est pas entièrement composé de fibres neuves ou inutilisées, quelle que soit la manière dont le produit est tissé, tricoté, feutré, tressé ou autrement fabriqué ou utilisé .

3.3 Principe de 5% de teneur en fibres

Lorsque la teneur en fibres est inférieure à 5%, vous ne pouvez pas utiliser le nom commun, disponible "autre fibre" pour dire. Lorsque le produit a plus d'une telle fibre, l'usage courant d'« autres fibres » veut dire. Par exemple : « 96 % polyester, 4 % coton » peut également être marqué comme « 96 % polyester, 4 % autres fibres », « 92 % polyester, 4 % coton, 4 % viscose » peut également être marqué comme « 92 % polyester , 8% d'autres fibres ».

Pour les fibres importantes avec des fonctions claires, telles que les fibres élastiques et les fibres fonctionnelles, bien que sa teneur soit inférieure à 5%, mais doit également indiquer les composants, tels que "96% acétate, 4% élasthanne". Si le produit contient de la laine, le contenu réel doit être marqué, tel que « 97% coton, 3% laine ».

3.4 Ornementation

l'ornementation fait référence à la fibre ou au fil noyé dans le fil ou le tissu et visible. Lorsque l'ornementation n'excède pas 5 % de la masse fibreuse totale du produit, sa teneur ne peut être marquée, mais la présence d'ornementations doit être indiquée sur l'étiquette ou la description, telle que « 60 % coton, 40 % rayonne, excluant d'ornementation ». Lors de l'indication du pourcentage de fibres décoratives de toute la masse des fibres, la partie ornementation du contenu doit être indiquée, telle que « 70 % de laine composée, 30 % d'acide acétique, à l'exclusion de 4 % d'ornementation métallique". teneur en fibres d'ornement de plus de 5%, doit être marqué son contenu. Lorsque l'ornementation est une partie distincte du produit, la teneur en fibres de cette partie doit être indiquée.

Lorsque la laine est appliquée comme ornement, qu'elle soit utilisée dans la fibre, le fil ou les garnitures décoratives, y compris la dentelle, la dentelle, les garnitures en satin, les passepoils et les broderies, même si la teneur ne dépasse pas 5 %, elle doit être marquée.

3.5 Textiles de maison et d'ameublement

Châles et autres accessoires textiles pour la maison, y compris jarretières tricotées et fibres élastiques, fil à coudre; pièces d'ornementation, telles que broderies, revêtements, appliques, etc. ; brodés sur le tissu, les motifs décoratifs ou les schémas de conception, les motifs décoratifs ou la zone de conception ne dépassent pas 15% de la surface des textiles de maison, peuvent être marqués « hors ornementation ».

Lorsque le corps principal de la composition du tissu, le matériau élastique ne dépasse pas 20% de la surface des textiles de maison, peut être marqué « hors ornementation ».

3.6 Accessoires faits à la main

Tissu ou tissu décoratif pour la fabrication d'opérations manuelles spécifiques au client, ainsi que la longueur, ne dépasse pas 100 yards (91.44 m), contenu d'étiquetage des fibres selon la qualité des fibres dans l'ordre, ne pas avoir à étiqueter le contenu des fibres, "autres fibres" écrit à la fin, comme « viscose, laine, vinyle, fibre métallique, fibre métallique. Autres fibres ».

3.7 Entoilage, manche, intercalaire et rembourrage

Si le rôle de la doublure, de l'entoilage, de l'intercalaire ou du rembourrage dans le produit est chaud, plutôt que les objectifs de la structure du produit, le contenu doit être clairement marqué séparément, comme « doublure 100 % nylon, rembourrage 100 % rayonne, 100 % rayonne » .

S'il contient de la laine, ne serait-ce qu'à des fins structurelles de la doublure, de l'intercalaire, du rembourrage, mais aussi afin de marquer la teneur en fibres, comme par exemple « 100 % laine devant, 90 % polyester, 10 % doublure laine ».

3.8 Tissu de revêtement avec support, rembourrage

Le tissu de revêtement avec support, rembourrage, doit indiquer la surface du poil avant, ou la surface extérieure, plutôt que la surface du poil arrière, comme « 100 % coton peluche devant : 60 % viscose, 40 % coton", « surface extérieure : 100 % laine".

3.9 Contenant des fibres ajoutées

Produits en fibres textiles dans certaines parties d'une faible proportion de teneur en fibres superposées ou ajoutées au produit, à des fins de renforcement ou à d'autres fins, le produit peut être étiqueté en fonction de la teneur en fibres primaires ou en fibres mélangées spécifiée, et étiqueté sa teneur en pourcentage, la superposition ou les fibres ajoutées ne peuvent pas être étiquetées, mais doivent indiquer la superposition ou les parties de fibres ajoutées, telles que « 55 % coton, 45 % rayonne, à l'exception de 5 % de nylon ajouté à la pointe et au talon".

3.10 Tissu à poils

Pour le tissu velouté ou la composition fibreuse du produit, la teneur en fibres de la surface avant ou de la surface veloutée et la teneur en fibres de la surface dorsale doivent être indiquées séparément, en indiquant leurs pourcentages respectifs et en indiquant le rapport entre l'avant et l'arrière, tel que « Velours 100% nylon, support 100% coton (60% du support, 40% du velours)”.

3.11 Fibres composites

Les fibres composites sont des combinaisons physiques ou plus de deux composants ou mélanges chimiques différents, dont la teneur en fibres est exprimée en « fibres à deux composants » ou « fibres à plusieurs composants », avec le nom commun spécifié dans l'ordre de la description prioritaire de la teneur en fibres de la composition de la fibre, ainsi que la description de la teneur en fibres.

Si la composition de ces fibres est une structure fibreuse matrice-primaire, le terme « fibre matrice-primaire » ou « fibre matrice » peut être utilisé pour décrire des informations sur la composition des fibres, telles que « 100 % fibre à deux composants (65 % de nylon , 35 % polyester) », « 80 % fibre matricielle (60 % nylon, 40 % polyester), 15 % polyester, 5 % viscose ».

3.12 Marquage des élastomères

Les produits textiles sont des fils complètement élastiques, seulement une petite partie du fil non élastique, qui doit être marqué avec le pourcentage d'élastomère, ainsi que tous les autres fils ou pourcentage de matière.

Une partie de la fibre textile est constituée de matériaux élastiques, une autre partie d'autres fibres, la teneur en fibres de ces tissus doit être identifiée séparément et doit être classée par ordre de teneur en fibres, l'élastomère en dernier, tel que « l'avant et l'arrière de la partie non élastique : 50 % acrylate / 50 % coton, partie élastique : viscose, coton, nylon, caoutchouc ».

3.13 Utilisation du « cachemire » et du « mohair »

Si les produits en laine contiennent du mohair (chèvre angora) ou du cachemire (chèvre cachemire) ou des fibres spéciales (chameau, alpaga, alpaga et autres fibres de poils de chameau et de cheval), le nom de la fibre spéciale peut être utilisé pour marquer. Si la fibre est réutilisée, indiquez la réutilisation devant ce nom. Tels que « 50 % mohair, 50 % laine », « 60 % coton, 40 % cachemire réutilisé", cachemire, mohair, poils de chameau, poils d'alpaga, poils d'alpaga, poils de chameau et mélange de laine, doivent être marqués avec précision avec leur pourcentage respectif tel que « 90 % laine, 10 % cachemire ».

3.14 Étiquetage des ensembles de produits

Ensembles de produits contenant deux parties ou plus, et chaque partie a une teneur en fibres différente, chaque produit doit avoir sa propre étiquette de teneur en fibres distincte.

Ensembles de produits contenant deux parties ou plus, lorsque chaque produit est vendu en tant que produit séparé, chaque produit doit avoir sa propre étiquette de teneur en fibres.

Ensembles de produits contenant deux parties ou plus, lorsque chaque produit contient la même teneur en fibres, seules les informations sur la teneur en fibres doivent être étiquetées sur l'une des parties.

Emballage 3.15

Les produits textiles doivent avoir un emballage complet avant d'être vendus et expédiés, puis avant d'être utilisés à la fin. Chaque emballage de produits textiles (à l'exception des chaussettes) ainsi que l'extérieur du sac doivent être marqués avec les informations requises. Si l'emballage est transparent et que les informations requises sur le produit textile sont visibles à l'intérieur, l'emballage n'a pas besoin d'être marqué.

3.16 Produits contenant des matériaux réutilisés

Tout produit décoré, matelas, coussin de siège ou tout produit utilisant des matériaux usagés, une grande marque ou une étiquette doit être fermement attachée au produit avec une zone d'étiquette d'au moins 2 pouces (5.08 cm) x 3 pouces (7.62 cm), en utilisant au moins Taille de 1/3 de pouce (8.38 mm) de la police anglaise, indiquant que tout ou partie du matériel est du « matériel réutilisé », ou du « matériel d'occasion », du « matériel précédemment utilisé » ou du « matériel utilisé ».

3.17 Produits contenant des fibres inconnues

Produits textiles constitués de chutes, chiffons, matériaux de seconde main, ou déchets inconnus, la teneur en fibres ne peut être déterminée, elle doit être précisée sur l'étiquetage. Lorsqu'il contient un pourcentage connu ou peut être déterminé la fibre, doit être marqué séparément le contenu de chaque partie, tel que "45% viscose, 30% acide acétique, 25% fibre inconnue".

3.18 Fibres réutilisées de produits en laine

Lorsque les fibres chimiques des produits en laine sont réutilisées à partir de produits textiles et que la qualité n'est pas déterminée, elles doivent être marquées comme « fibres chimiques » et selon la qualité de priorité pour l'identification, telle que « 60 % laine, 40 % chimique fibres (viscose, vinyle, nylon).

Lorsque la fibre de la partie autre que laine est inconnue, marquée comme « fibres multiples inconnues » ou « fibres multiples incertaines », le pourcentage indiqué à la fin, tel que « 35% laine, 45% acétate de vinyle, 20% fibres multiples inconnues » .

 Le règlements pour la réglementation sur l'étiquetage des textiles de l'UE marché

Sur le marché de l'UE, il existe 20 dispositions de la directive 2008/121/CE, qui stipule les noms standard de chaque fibre textile et la méthode de marquage dans les vêtements, etc., et met en œuvre des règles uniformes au sein des États membres de l'UE pour unifier les noms de fibres textiles. Seuls les textiles conformes aux dispositions du décret ci-dessus sont autorisés à être vendus sur le marché de l'UE.

1 Scope

La directive s'applique aux produits textiles suivants : toutes matières premières, produits semi-traités, produits traités, produits semi-finis, produits finis, semi-produits ou produits constitués exclusivement de fibres textiles, quelle que soit la méthode de mélange ou de filage des textiles , y compris les fibres textiles et les fibres textiles avec un pourcentage en masse de 80 % et plus.

2008/121/CE précise que : les textiles exportés vers des pays tiers ; les textiles entrant dans les États membres en raison du transit et sous contrôle ; textiles importés par un pays tiers, pour le retraitement des textiles; selon le contrat signé avec les particuliers travaillant à domicile, ou les entreprises indépendantes, ces particuliers et entreprises se livrant à la transformation des textiles à partir de matières premières sans égard à la propriété du produit, ne peuvent être marqués.

2 Réquiréements de l'étiquetage

2.1 Les textiles mis sur le marché à des fins de production ou d'utilisation commerciale doivent être étiquetés ou marqués ; lorsque les produits ne sont pas vendus au consommateur final, ou lorsqu'ils sont livrés à une personne morale ou à une entité équivalente de droit étatique ou autre en vertu d'une commande, l'étiquette peut être remplacée ou complétée par des documents commerciaux d'accompagnement.

2.2 Il doit identifier le nom de la teneur en fibres textiles, décrire les détails spécifiques et doit utiliser une impression claire, facile à lire et uniforme pour l'identifier.

2.3 Aucune abréviation dans les étiquettes, les contrats de vente, les factures et les factures.

2.4 Le nom de la marque ou de l'établissement peut être marqué avant ou après l'étiquette de la fibre, mais ni la marque ni le nom de l'établissement ni sa racine ou son adjectif ne doivent être confondus avec le nom du produit.

2.5 Lorsque des textiles sont vendus dans les États membres de l'UE au consommateur final, leur langue nationale doit être utilisée dans l'étiquette et le logo. Parmi eux, la langue nationale est choisie pour la couture, le raccommodage et les fils à broder sous forme de tubes, bobines, ballots, pelotes ou toutes autres petites quantités, uniquement pour un étiquetage centralisé sur l'emballage ou la plaque signalétique. Si les fils à coudre, à raccommoder et à broder ne dépassant pas 1 g sont étiquetés de manière centrale, l'étiquette peut être utilisée dans n'importe quelle langue de la Communauté européenne.

3 Identification par étiquette des différents types de fibres

3.1 Utilisation de « all », « pure » ​​ou « 100 % »

Les textiles ne contenant qu'un seul type de fibre peuvent être marqués des mots « 100 % », « pure » ​​ou « toutes », tels que : « 100 % coton », « tout en viscose ». Lorsque les textiles doivent ajouter une certaine quantité d'autres fibres pour des raisons techniques, la directive sur la quantité d'autres fibres autorisées : 2% d'autres fibres autorisées pour les textiles généraux, 5% d'autres fibres autorisées pour les textiles grossiers.

3.2 Utilisation de la « laine polaire » et de la « laine vierge »

Lorsque les fibres des produits en laine ne sont pas ajoutées à d'autres produits avant le traitement, et en plus du traitement du produit sans aucun processus de filage ou de feutrage, la manipulation et l'utilisation du processus ne sont pas endommagées, les produits en laine peuvent être décrits comme " laine polaire » et « laine vierge », ou l'utilisation d'autres États membres pour exprimer le même sens de la langue.

Pour les produits mélangés, le nom ci-dessus peut être utilisé lorsque la laine qu'ils contiennent répond aux exigences, c'est-à-dire que la teneur en laine n'est pas inférieure à 25 % et que la laine est mélangée avec une seule des fibres. Les autres impuretés de fibres dans le processus de fabrication mélangées dans les produits en laine doivent être maintenues à moins de 0.3%, y compris la laine cardée.

3.3 Principe de 85% de teneur en fibres

Lorsque le textile est composé de deux ou plusieurs fibres, l'une des fibres ayant une teneur en fibres d'au moins 85 % de la masse totale, le textile peut avoir trois modes d'identification : après le nom de la fibre pour indiquer son pourcentage de qualité, ou marqué " au moins 85 % », ou marqué le contenu des composants du produit, tel que « 90 % polyester, 10 % coton », peut également être marqué comme « 90 % polyester » ou « au moins 85 % polyester ».

3.4 Étiquetage des « autres fibres »

S'il n'y a pas une teneur en fibres de 85 % dans les textiles mélangés, il doit être marqué au moins deux du nom de la fibre principale et du pourcentage de qualité, suivi du nom des autres fibres par ordre de qualité. Cependant, lorsque la teneur en fibres diverses est inférieure à 10 %, avec « autres fibres » uniformément marqué, ou donner le pourcentage de chaque fibre. Par exemple : « 60 % viscose, 33 % nylon, 3 % coton, 4 % Lyser », peut également être marqué comme « 60 % viscose, 33 % nylon, 7 % autres fibres.

3.5 Coton et lin entrelacés

Pour les produits contenant du pur coton enveloppant et du pur lin trame, si le pourcentage de lin n'est pas inférieur à 40 % du contenu total du tissu sans encollage, l'étiquette du produit doit être « coton et lin entrelacé », et doit être accompagnée par les spécifications de composition, telles que : « pur coton chaîne-pur lin trame ».

3.6 Identification des « fibres mélangées » ou « composition textile non spécifiée »

Pour les produits textiles dont la composition n'est pas facile à identifier lors de la transformation, celle-ci peut être identifiée par le terme « fibres mélangées » ou « composition textile non spécifiée », tels que « 80 % viscose, 20 % composition textile non spécifiée », « tous fibres mixtes inconnues ».

3.7 Fibres décoratives pures et fibres antistatiques

Les fibres purement décoratives et ne représentant pas plus de 7 % de la masse du produit fini visible et séparable n'ont pas besoin d'être marquées dans la composition des fibres. Les fibres qui sont ajoutées pour obtenir des effets antistatiques et ne dépassent pas 2 % de la masse du produit fini (par exemple les fibres métalliques) ne doivent pas non plus être marquées dans la composition des fibres.

3.8 Textiles en plusieurs parties

Les textiles sont constitués de deux ou plusieurs parties qui ont des fibres différentes, chaque partie doit avoir une étiquette de teneur en fibres distincte. A l'exception du revêtement principal, cet étiquetage n'est pas obligatoire pour les pièces qui représentent moins de 30% de la masse totale du produit.

Produits contenant deux sections ou plus, lorsque chaque produit contient la même teneur en fibres, seules les informations sur la teneur en fibres doivent être étiquetées sur l'une des sections.

3.9 Vêtements serrés

Pour les vêtements serrés suivants (y compris leurs composants), l'identification de la composition des fibres doit indiquer la composition du produit entier, ou en concentrant ou en indiquant séparément la composition desdits composants.

Brassière : les fibres extérieures et intérieures des bonnets et derrière le corps.

Sous-vêtement corset : panneaux de matière qui rigidifient le devant, le dos et les côtés.

Avec des sous-vêtements soutien-gorge et corset : fibres à l'extérieur et à l'intérieur des bonnets, panneaux de matière qui rigidifient le devant et le dos, et panneaux latéraux.

L'identification des fibres d'autres vêtements collants doit être indiquée en indiquant la composition de l'ensemble du produit, ou en indiquant la composition en fibres de chaque composant de ces vêtements, soit centralement, soit séparément. Un tel étiquetage n'est pas obligatoire pour les pièces qui représentent moins de 10 % de la masse totale du produit.

L'étiquetage des différentes parties des vêtements moulants doit indiquer clairement au consommateur final à quelle partie du produit les détails spécifiques de l'étiquette se réfèrent.

3.10 Textiles brodés

La composition des fibres des textiles brodés peut être marquée par la composition de la fibre du tissu de base et du fil à broder respectivement, et ces parties doivent être marquées avec le nom de la fibre, tel que « fil à broder : tissu de base 100 % coton : 100 % polyester » . Si la partie brodée représente moins de 10 % de la surface du produit, seule la composition des fibres du tissu de base doit être marquée.

3.11 Étiquetage du fil

Les fils d'âme constitués de différentes fibres doivent être étiquetés avec la composition du fil d'âme, et le nom de la fibre doit être utilisé pour étiqueter ces parties, comme « âme : 100 % élasthanne ».

3.12 Velours et peluche

Textiles en velours et textiles en peluche ou en imitation velours ou peluche, l'identification des fibres doit être utilisée dans son ensemble, et pour les produits constitués de fibres différentes support et utilisant la surface, qui peut être marquée séparément la composition de ces deux parties, et doit être marqué du nom de la fibre de ces parties, par exemple « velours : 60 % polyester, 40 % viscose, support : 100 % polyester ».

3.13 tapis

La composition fibreuse des tapis dont le support et le côté usage sont composés de fibres différentes ne peut être marquée que du côté usage, et le côté non usage peut être non marqué, comme par exemple « face avant : 100 % laine ».

3.14 Textiles contenant des matières grasses, reliure, alourdissement, façonnage et finissage, produits teints au trempé, produits complémentaires de teinture et d'impression, ainsi que d'autres produits de traitement des textiles, qui devrait prendre toutes les mesures nécessaires pour s'assurer que ces matières n'apparaissent pas en grande quantité tromper les consommateurs.

3.15 Les matériaux qui raidissent et renforcent les textiles peuvent ne pas être marqués. Ce sont des fils et des matériaux qui sont ajoutés à des points spécifiques et restreints du textile pour rendre le textile plus solide ou plus épais.

Le nom commun de la fibre

Le nom usuel de la fibre ne correspond qu'aux caractéristiques essentielles spécifiées de la fibre, ne peut être utilisé pour d'autres fibres, l'étiquette de l'identification textile doit utiliser le nom usuel.

Les noms communs des normes de fibre couramment utilisées sur le marché

Noms communs
Marché américain Marché de l'UE
Acrylique Acrylique
Modacrylic Modacrylic
polyester polyester
Rayonne Rayonne
Lyocell Lyocell
polylactide Le PLA
Nylon Nylon / Polyamide
Spandex spandex
triacétate triacétate
Elasterell-p /
Triexta /
Coton Coton
Lin Lin
Soie Soie
Laine Laine
Ramie Ramie
Aramide Aramide
Suggestions chlorofibre
Verre Verre
Acétate Acétate
Azlon Protéines
Bambou /

★ Tolérance de teneur en fibres

Le système d'analyse de finesse est conforme aux normes AATCC 20/20A, ISO 137, ISO 17751, IWTO-8-97, etc. Système d'analyse de la finesse et du contenu est basé sur la technologie de l'image numérique et le fonctionnement interactif, pour déterminer la finesse de la fibre et analyser le contenu et la surface de la fibre textile.

Système d'analyse de la finesse et du contenu

1 Produit textile contenant plus d'une fibre, toute tolérance de teneur en fibres autorisée pour 3 %. Tels que " 60 % polyester, 40 % coton ", puis l'étiquette de la teneur en deux fibres autorisée de " polyester 57 % ~ 63 %, coton 37 % ~ 43 % ".

2 Sur le marché américain, lorsque le produit textile est entièrement constitué de fibres (à l'exception de la partie décorative), aucune tolérance de fibres n'est autorisée. Si la teneur en fibres est marquée comme 100 % nylon, il n'est pas permis de contenir d'autres fibres. Alors que le marché de l'UE permet à la proportion d'autres impuretés de fibres de ne pas dépasser 2% de la masse totale du textile, tant que la base technique de la quantité est raisonnable et que des processus non spécialisés se joignent. Si le textile a été cardé, cette erreur peut être portée à 5%. Pour les produits en pure laine ou les mélanges de fibres contenant de la laine, la limite d'erreur d'impureté de fibre de 0.3 % reste en vigueur.

Conclusion

Dans le processus de mondialisation du commerce, les exportations de textiles doivent être une compréhension détaillée des dispositions pertinentes du marché de l'étiquetage des fibres textiles, pour différents produits, vous devez choisir la bonne méthode d'étiquetage pour éviter de subir des pertes dues à une mauvaise utilisation de l'identification.

Ce poste 0 Publier les commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.

Retour au sommet
Ouvrir le chat